Biographie

"Au milieu de l'hiver, j'apprenais enfin qu'il y avait en moi un invincible été" (L'Eté, 1954).

Cette phrase d'Albert Camus m'anime depuis longtemps.

Née derrière des barbelés dans un camp de Harkis du Sud de la France, j"ai grandi dans une famille marquée par la guerre, l'exil et l'exclusion. Très tôt passionnée par la littérature et l'écriture, je suis devenue journaliste pour faire entendre des voix que personne n'écoute.

Grand Reporter, à L'Express puis au Figaro, j'ai écrit mon premier livre en 2003, Mon père, ce Harki (Seuil), pour briser un tabou de la guerre d'Algérie. J'ai révélé le sort réservé à ces anciens soldats qui, comme mon père, ont été abandonnés par la France, massacrés après les accords d'Evian puis parqués dans des camps d'internement, parfois pendant plus de 20 ans. En 2006, j'ai adapté mon livre en téléfilm, Harkis, réalisé par Alain Tasma et diffusé en prime-time sur France 2.

En 2016, après les attentats contre Charlie Hebdo, l'Hypercacher et le Bataclan, j'ai réalisé une enquête exclusive sur la féminisation silencieuse des services secrets français (DGSE, DGSI, etc). Espionnes raconte la double vie sous haute tension des femmes engagées dans la lutte anti-terroriste, qui s'imposent dans un monde d'hommes, d'ombre et de pouvoir. Jamais autant d'officiers en activités (une trentaine) n'ont témoigné sur leurs façons de recruter leurs sources et de les manipuler, de remonter des filières et de les démanteler.

Mon dernier livre, Sexploratrices (Flammarion, 2020) aborde le phénomène du sexpowerment au féminin qui émerge depuis le mouvement #MeToo. Pendant un an, j'ai rencontré des femmes qui, en s'affranchissant des normes sexuelles, ont transformé leur vie et retrouvé la puissance intime de leur corps. Bouleversée par l'immensité de cette souffrance invisible des femmes, j'ai décidé de me former pour devenir sexothérapeute (2019/2022) et participer activement à cette nouvelle révolution sexuelle.

Distinctions

A l'âge de 21 ans, j'ai reçu le prix de l'Association des Femmes Journalistes (AFJ) pour mon premier article paru dans L'Express, intitulé Un voile sur l'Olympisme. Je révèle les difficultés des athlètes musulmanes confrontées aux discriminations et à la montée du fondamentalisme (1995).

Mon père, ce Harki (Seuil, 2003) a été sélectionné au Grand Prix des Lectrices du magazine Elle.
Le film Harkis a reçu le prix Genève-Europe du meilleur scénario de fiction 2007.

Leïla, avoir 17 ans dans un camp de Harkis (Seuil, 2006), a reçu le prix Solidarité remis au Salon du Livre de Paris en mars 2008.

Espionnes (Flammarion, 2016) a été nominé au prix littéraire ESJ/Maison Blanche 2017. 

© 2023 by Jessica Priston. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now